libeAlors les amis, vous êtes prêts à prendre le maquis ?
Vous avez entendu parler de la fameuse loi création et internet, dite loi Hadopi qui est censée nous empêcher de télécharger tranquillement des films, séries et autres albums ?
Brrrrr je frissonne déjà rien que d'y penser.
D'ailleurs en passant je me demande toujours pourquoi ils ont appelé cette loi "Création" et Internet, car je cherche toujours le coté "création". Répression et filtrage Internet aurait été plus pertinent.
Il y a quelques semaines je m'étais pris le bec avec quelques ahuris sur des forums qui avaient encore le sentiment de pouvoir changer le vote bouclé d'avance des députés. Les abrutis de la Quadrature du Net en tête, demandaient aux insurgés de coller des bandeaux noirs sur leurs blogs et sites et de rédiger un courrier à l'attention de leur député pour exprimer tout son mécontentement.
Les députés avaient d'ailleurs reçu une lettre type de l'UMP qu'ils fournissaient en guise de réponse à leurs administrés.
Je leur avais gentiment expliqué que les députés n'étaient que de vulgaires godillots et que les banderoles sur un site n'allaient rien changer, sinon donner bonne conscience aux auteurs. C'est un peu comme faire du social en mettant une bannière pour les restos du coeur sur son site, ça soulage juste l'auteur mais c'est pas tout à fait la même chose que d'aller distribuer des repas.
La loi a donc été voté par l'assemblée cette semaine. Il y avait tout de même 16 députés dans l'hémicycle. 16 personnes qui décident du sort de 25 millions d'internautes c'est pas si mal. On progresse, jusque là c'était un nain agité qui décide pour 63 millions.
Cette fois ci ce sont 50 points anticonstitutionnels que la Quadrature du Net a relevé. Ils pensent encore faire en sorte que la Commission Mixte Paritaire changera le contenu de la loi et surtout que le Conseil Constitutionnel la retoquera.
Mais pourquoi autant de gesticulations ?
Cette loi est inapplicable. Souvenez-vous la loi Dadvsi qui date de deux ans. Un fiasco. Cette loi aura le même avenir. Patientons. Et puis il y a tellement de moyens de se planquer que seuls quelques crétins des Alpes se feront prendre. Nous les rangerons dans la catégorie des dommages collatéraux. L'industrie musicale est obsolète, les maisons de disques sont mortes, la création ne s'est jamais aussi bien portée.
Vous avez vu les résultats du groupe Universal ? Encore heureux que ça soit la crise sinon il n'y a que le groupe Total qui serait encore devant eux au classement.

En attendant c'est sans aucun doute la loi la plus liberticide depuis des années. Filtrage du web, mouchard dans les ordinateurs, contenu culturel labellisé...
Pour résumer on pourrait dire : "Hu Jintao en a rêvé, Sarko l'a fait".
Et dire que vous allez le réelire en 2012. Etonnant, non ?