spttLIGUE1_px_470__w_ouestfrance_Je ne vais pas vous resservir l'éternelle complainte démagogique dès que l'hiver arrive en vous parlant des SDF qui claquent en bas de nos immeubles, enfin de vos immeubles plutôt car moi j'ai un pavillon. Et tout le monde sait bien qu'à l'image des oiseaux qui se cachent pour mourir, les SDF et les clodos de tous poils ne meurent pas devant les pavillons de province mais préfèrent largement les immeubles des grandes villes. Le SDF est snob et urbain, c'est comme ça.
Dans le même temps, concernant les sans-abris il ne s'agit pas d'un problème de places d'hébergement, Sainte Boutin l'a bien dit, ils ont tout ce qu'il faut pour etre heureux, ce n'est quand même pas de sa faute s'ils préfèrent la rue, elle ne va pas non plus aller les chercher avec son estafette (enfin sa Velsatis plutot). Et puis il y en a qui ont fait de formidables carrières en étant nés dans la rue, regardez Johnny par exemple.
Non ce qui me gêne vraiment par les temps qui courent et le mercure qui baisse, c'est le manque de sportivité du SDF. Le voila le coeur du problème. Pourquoi je vous dis ça ?
Tout simplement parce que si le SDF était plus sportif et attachait un minimum d'importance à ce sport aussi crasseux et populaire (comme lui d'ailleurs) que le football, il pourrait aisément trouver une formidable opportunité d'hébergement entre la pelouse et la bâche d'un stade de football de la Ligue 1. En effet, ce week end pour prendre soin des petites santés fragiles (la cocaïne ça affaiblit) de nos amis qui tapent dans le ballon rond, les terrains vont être chauffés.
Juste en passant, 50 000 litres de fuel ont été brulé pour chauffer la pelouse du stade de Valenciennes, et quand je dis brulé je devrais dire partis en fumée car la manipulation ayant eu lieu trop tardivement, le match n'aura pas lieu. Au dela de la question éthique du SDF qui gèle et de l'herbe qui chauffe, les clubs de football étaient dispensés de Grenelle de l'environnement ?
A l'heure ou tous les politicards ont pour couleur préférée le vert et nous gonflent avec leurs émissions de CO2, il me semble que les 50 000 litres brûlés pour rien font un peu désordre.
Ah si seulement le SDF produisait un spectacle aussi populaire que le football. Il est vrai que personne n'a jamais songé à organiser un match de football avec des SDF et leurs sacs poubelles aux pieds. Peut etre que des sponsors se bousculeraient au portillon, HandyBag en tête, ça changerait de Canal + et d'Orange.
En tout cas j'avoue une passion sans limite pour les eternelles découvertes à chaque hiver des conditions météorologiques associées à cette saison. Ah si Albert Simon était encore là, ça serait pas la même limonade. Des villes entières paralysées par 10 cm de neige, des matchs de foot sur des pelouses gelées, mais oui les enfants, c'est aussi ça l'hiver, parfois il y fait froid. Et les autres pays, sont-ils aussi cons que nous ou sommes-nous une fois de plus l'exception française ?
La photo illustrant cette chronique n'est rien d'autre que le fameux stade de foot de Valenciennes. Une fois de plus, bienvenue chez les ch'tis...