cagefollesJ'ai toujours en tête cette citation de Desproges dans laquelle il dit "Ou va le monde s'il est vrai qu'on trouve même des salauds chez les pauvres".

Et bien mes amis il va falloir adapter ou plutôt s'en inspirer. Je propose "ou va le monde s'il est vrai qu'on trouve même des homosexuels chez les fascistes". Vraiment c'est n'importe quoi. Vous vous souvenez du nazi autrichien, Jorg Haider, qui s'est sauvagement viandé en voiture en rentrant de chez mémé ?

Et bien il ne rentrait pas de chez mémé, enfin si, mais pas sa vrai mémé. En fait son potentiel successeur à la tête du parti, Stefan Petzner, a fait son coming-out. Haider était à voile et à vapeur. Comme il l'a déclaré "Jorg et moi on était soudés par quelque chose de très spécial". Prétentieux va, moi aussi j'ai quelque chose de très spécial entre les jambes mais j'appelle un chat un chat. Oui je sais c'est un mythe qui se brise d'un coup la sous vos yeux embués. Mais que voulez-vous, il faut toujours se poser des questions quand on voit un chef de parti politique avec le teint halé en permanence et surtout suivi de très près par un minet de 27 ans aux cheveux courts et au teint halé également. Encore heureux qu'ils ne se soient pas fait photographier en sortant du bar "Le fucking blue boy". Ne cherchez pas le nom autrichien de ce fameux bar, c'est une franchise internationale.

En tout cas vous ne m'ôterez pas de l'esprit qu'un parti d'extrême droite avec une folle à sa tête ne peut pas être crédible. Tout fout le camp. Quelle déception. D'un coup je pense à Goebbels, Himmler et toute la bande de joyeux lurons de la grande époque, imaginez un peu si les historiens découvraient certaines choses....